OTL – Start-up et innovation en temps de crise

La crise sanitaire et économique engendrée par le Covid 19 impacte de plein fouet le monde du tourisme, fragilisant un secteur dont les mutations successives ont déjà bousculé les codes (digitalisation, ubérisation…).

MyTripTailor a interrogé des acteurs du tourisme et de l’itinérance sur le vécu de cette crise et les projets pour l’après.

L’Open Tourisme Lab nous répond.

OPEN TOURISME LAB, acteur de l’innovation dans le tourisme, accompagne chaque année des cohortes de start-ups, et collabore avec des acteurs privés et publics sur ses programmes d’open innovation.

Open Tourisme Lab se mobilise à 200% face à cette crise inédite pour contribuer aux réponses immédiates ; elle se concentre en particulier sur la stimulation de nouvelles innovations et démarches design afin de faire face aux enjeux de mutation des filières touristiques pour les semaines et mois à venir.

 

1.Dans quelle mesure les start-up sont-elles impactées par la crise et comment OTL adapte-t-elle son accompagnement face à la crise ?

Les start-up sont bien évidemment touchées de plein fouet par la crise : une part importante de leur business model dépend de l’activité directe des acteurs touristiques. La quasi-totalité du tourisme, au niveau mondial (une première !) s’étant arrêtée du jour au lendemain, il a fallu réagir en restant agile, et surtout très lucide et pragmatique.

Du côté OTL, nous avons décidé dès l’annonce du confinement de ne rien lâcher et de réorienter nos actions. Nous avons intensifié notre accompagnement auprès des start-up pour leur permettre de s’armer au mieux pour affronter cette période et de bénéficier de l’effet « communautaire » de notre éco-système.

L’équipe a proposé aux start-up de se focaliser sur certains points. Notamment :

  • l’un portant sur la finance, avec une évaluation du nombre de jours de trésorerie et une réduction drastique des engagements de dépenses – sauf sur les actions commerciales et de marketing digital ; et de façon contre intuitive nous avons gardé actives les actions de levée de fonds – les investisseurs sont là, certains fonds doivent investir.
  • Et l’autre sur leur business model pour re-trouver un équilibre dans ces « nouvelles conditions » de marché, et retravailler leur offre en lien avec le contexte de crise et la phase de relance.

La crise et ses artefacts (usages accrus du télétravail, de la visio-conférence, d’outils collaboratifs, …)  génèrent de façon exponentielle des effets remarquables sur la promotion de start-up : une stimulation collective au quotidien, une coopération assez inédite entre elles, en bref un fort esprit promo depuis le début du programme en mars … juste au moment du confinement !

Enfin, autre fait remarquable : OTL a également fait appel à la solidarité de ses partenaires pour jouer le rôle de sparring partner et plus …. Tous ont répondu présents, malgré la conjoncture – mais ça tombe bien, car eux-mêmes sont en questionnement et s’invitent au programme d’open innovation d’OTL avec grand intérêt !

2.Comment OTL se mobilise-t-elle pour aider les professionnels et institutionnels du tourisme dans leur phase de relance ?

Depuis début avril, Open Tourisme Lab travaille de concert avec ses partenaires pour bien analyser les enjeux de la crise et de proposer des « challenges partenaires » (de type reverse pitch) ; au cours de ceux-ci, start-up et partenaires se rencontrent pour penser différemment et envisager des solutions innovantes utiles pour préparer l’après-covid. Cette revue de solutions innovantes est accessible et mise à jour en temps réel sur notre site internet.

Dans le même temps, toute l’équipe Design et innovation d’OTL est sollicitée depuis 4 semaines par des territoires (ie destinations touristiques) en quête de démarche design et de méthodes de créativité pour les aider à imaginer des scenarii de phases de rebond pour les socio-professionnels du tourisme. Nous sommes à leur côté en tant que manager de transition vers le digital et le durable.

3.Et demain, quel avenir pour l’innovation dans le tourisme ?

L’innovation est une des réponses à la crise et s’y intéresser est encore plus essentiel en ce moment. Les start-up sont agiles et foisonnent d’idées. Elles contribueront indéniablement à aider le tourisme à se réinventer, à imaginer et à construire ce qui sera dans le monde d’après.

C’est une opportunité unique de moderniser, digitaliser, simplifier, réinventer. En outre, pour construire l’avenir, il faudra prêter une attention particulière au renforcement de la résilience et à la promotion de la durabilité à tous les niveaux.

Credit Photo : OTL

Contactez-nous

Contactez-nous par email nous vous répondrons au plus vite

Peu lisible ? Changer de texte. captcha txt