L’itinérance, facteur de dynamisation des zones rurales

Si certaines villes débordent de visiteurs qu’elles ne savent plus comment gérer, d’autres sont les grandes oubliées du tourisme. Envisager un long séjour dans une région peu animée reste une idée peu inspirante pour la plupart des touristes français. Encore plus pour les étrangers qui cherchent à passer quelques jours en France. Et pourtant, les bénéfices du tourisme devraient pouvoir voyager jusque dans ces lointaines contrées.

Répartir les flux touristiques

Répartir le tourisme de manière plus équilibrée, c’est d’abord valoriser les campagnes, au cours d’une initiation pédagogique de la part des destinations.

Mais c’est aussi mettre en place des propositions d’expériences qui s’adaptent à la demande de découverte et d’autonomie d’une forme de tourisme expérientiel grandissante. L’itinérance offre une solution de choix à ce développement du tourisme sur l’ensemble du territoire. Type de tourisme basé sur la mobilité d’une étape à l’autre, le circuit itinérant propose à ses pratiquants un séjour se déplaçant à travers l’ensemble du territoire. Le trajet d’un point à l’autre implique le passage par des endroits moins développés sur le plan touristique, voire encore méconnus, qui profitent ainsi des retombées économiques du tourisme itinérant. Le visiteur garde la possibilité de rester plusieurs jours au même endroit, mais son but n’est pas de s’y installer. Il circule.

L’itinérance, une forme de tourisme traversant

Le tourisme itinérant donne une réponse ingénieuse et complète à la problématique de la surpopulation dans les destinations populaires :

  • Le circuit itinérant, ou voyage à étapes, n’est pas un séjour à proprement parler. Le pratiquant ne séjourne pas : il visite, il consomme, il fait vivre chaque lieu dans lesquels il passe, mais n’y reste pas et continue son chemin. En conséquence, ne s’installant nulle part plus d’un ou deux jours consécutifs, il ne contribue qu’en très faible part à la surpopulation touristique des zones populaires. Par contre, il fait vivre les zones sous-fréquentées en y faisant halte au fil de son parcours touristique.
  • La route fait partie intégrante du séjour du voyageur itinérant. Le trajet participe en lui-même à l’expérience de son pratiquant. En voiture ou à moto, c’est dans le but de découvrir une région en profondeur, en visitant un maximum d’endroits traversés par le trajet. En vélo ou à pied, le chemin est lui-même un lieu de visite : sa composition est un challenge recherché par les sportifs, ses paysages de bas-côté l’objectif des marcheurs ou cyclistes hédonistes pour qui la randonnée reste un objectif de séjour. Via cette visée de suivi de route, le touriste itinérant se déplace, va loin, fait de multiples haltes sur son trajet et dépasse la périphérie de sa ville de départ.
  • Le côté transverse des itinéraires est une richesse pour la destination. Le touriste ne se limite pas à une seule destination, il suit un chemin. Et le chemin n’a pas de frontières. L’itinérance permet ainsi d’allier en un seul produit commun l’offre de plusieurs territoires.
  • L’itinérance est une réponse de poids à l’évolution constante des besoins du tourisme. En particulier sur la demande de nouvelles expériences. Slow-tourisme, retour à la nature, outdoor, sport et culture, traversée de frontières… ces requêtes des touristes en quête de sensation et de liberté dans leur mode de séjour trouvent chacune leur réponse dans l’itinérance. Préparer son voyage en amont, avoir sous la main toutes les informations nécessaires à la construction de son voyage mais ne pas être lié par des contraintes de groupes ; être acteur de son séjour et actif pendant son séjour.
  • Au point de vue économique enfin, l’itinérance n’est pas en reste. Elle engendre en effet des retombées économiques à fort impact. Il est à noter qu’un voyageur itinérant dépense 15 à 20% de plus qu’un voyageur sédentaire, selon les études menées par la GTA.

Credit Photo : P. Jacques/hemis.fr

EN SAVOIR PLUS

DOSSIER THEMATIQUE  : vers un tourisme raisonné

Contactez-nous

Contactez-nous par email nous vous répondrons au plus vite

Peu lisible ? Changer de texte. captcha txt